Où va Instagram ? la Chine a ouvert la voie

Où va Instagram ? la Chine a ouvert la voie

Source : Pixabay.

Instagram a fait sensation avec des posts achetables, mais peu de gens se rendront compte que la Chine est en avance sur le social shopping et pourrait offrir aux spécialistes du marketing un conseil crucial.

C’était toujours susceptible de se produire. Les médias sociaux sont en train de devenir des «achats», à commencer par Instagram, permettant aux marques et à leurs influenceurs de cliquer pour acheter des articles dans des publications. Cela signifie que pour la première fois, les utilisateurs d’Instagram peuvent non seulement être éblouis par le dernier élément présenté dans une publicité ou défilé sur le tapis rouge par une célébrité, mais aussi l’acheter du bout des doigts. 

La Chine ouvre la voie

Le commerce social est omniprésent en Chine et a déjà vu l’essor de Xiaohongshu, qui se traduit par «petit livre rouge» et s’appelle une «communauté de style de vie». Il s’agit en réalité d’un croisement entre Facebook et Amazon qui permet aux consommateurs chinois de parler de tous les produits en général, alors que les cosmétiques et les produits de beauté ont une proposition plus élevée. Le site a commencé par se pencher davantage sur le volet social, mais il s’est vite rendu compte qu’il était très rentable de permettre aux consommateurs chinois de parler non seulement des produits de luxe, mais aussi de les acheter.

Voici le potentiel d’Instagram en anglais :

Selon PitchBook, la société a maintenant une valorisation de 3 milliards de dollars et a attiré plus de 400 millions de dollars d’investissement. Il est intéressant de noter que les trois quarts de ce soutien proviennent du géant chinois du commerce électronique, Alibaba.

La vidéo est essentielle

Les géants de la technologie aux États-Unis ont compris que cet énorme succès en Chine consistant à combiner les médias sociaux et le commerce électronique (ou plutôt le mCommerce) pourrait être reproduit sur d’autres marchés.

Il n’est donc pas surprenant que Facebook ait choisi de publier des articles achetables via Instagram, car la Chine nous dit que la qualité de la photographie, et en particulier de la vidéo, est vitale. 

Consultant marketing digital dans une grande agence de communication à Paris, je publie régulièrement des chroniques liés à mes domaines d'expertise : le marketing web et mobile, et l'entrepreneuriat web.

Autres articles associés