Price Minister joue à fond la carte du mobile

Price Minister joue à fond la carte du mobile

Le site marchand Price Minister, qui date de 2001, réunit tous les acteurs particuliers et professionnels pour la vente de biens divers tels que la mode, le hight-tech ou encore la maison.

Conscient de la place prépondérante du mobile, le site propose des réductions et compte augmenter son volume d’affaires.

Les réductions sur mobile

D’après Odile Szabo, directrice marketing de Price Minister, le mobile devient l’outil de fidélisation phare chez Price Minister. La promotion de l’application mobile est associée à une réduction pour attirer les clients. Des points de fidélisation sont également offerts. Un site mobile et une application sont proposés de concert chez Price Minister. Le site mobile est avant tout utile à la consultation, le desktop reste le support favori des consommations pour l’achat. L’application mobile est un outil de fidélisation car l’achat et la vente se trouvent sur une application unique. Selon Odile Szabo, lorsqu’un client installe l’appli Price Minister et effectue un premier achat, la valeur du client augmente de 40 %.

Le volume d’affaires de Price Minister

Odile Szabo révèle que la maison mère de l’enseigne est située au Japon où 50 % du revenu d’affaires émane du mobile. Orienté développement du business et de fidélisation, le mobile est moins cher au niveau de la publicité. En effet, le CPC sur mobile est de 35 % moins cher que le CPC sur PC. Grâce au mobile, Price Minister enregistre des taux de clics supérieurs à celui du desktop, soit + 50 %. En s’associant avec Criteo, Price Minister a testé l’InApp. Des campagnes sur le Web Mobile sont en route depuis 2013. Odile Szabo déclare que lors des campagnes, on isole les prospects et les clients. Les CPC varient suivant les cibles de Price Minister. Ainsi, la marge de progression est encore en nette croissance pour Price Minister en France.

Le mobile est avantageux car il constitue à la fois un facteur de fidélisation qui pousse les clients à dépenser davantage pour un coût publicitaire meilleur marché.

Consultant marketing digital dans une grande agence de communication à Paris, je publie régulièrement des chroniques liés à mes domaines d'expertise : le marketing web et mobile, et l'entrepreneuriat web.

Autres articles associés