Les français et les objets connectés

Les français et les objets connectés

Si le monde s’ouvre chaque jour un peu plus aux objets connectés, les français, eux, semblent encore se méfier de ce type de produit. Jusqu’ici, le plus difficile pour les fournisseurs de ces appareils repose sur le fait que les natifs de la France n’en savent pas encore beaucoup sur ces « machines » pour leur faire totalement confiance.

Le commerce des objets connectés pourra-t-il s’en sortir en France ?

Pour l’année 2016, en France, le marché des objets connectés a encore beaucoup à affronter. Déjà, pour réussir à vendre assez de produits, il faut faire en sorte d’enlever les peurs et les doutes qui résident dans les esprits des français. Aujourd’hui, pas mal de français sont conscients du fait que les objets connectés pourront les aider à mieux gérer leur état de santé et à mieux contrôler leur environnement. Malheureusement, ces raisons ne sont pas suffisantes pour les encourager à consommer ce type de produit. Déjà, il faut savoir que d’après des sondages réalisés par des experts dans ce domaine, encore 60 % des français ont du mal à connaitre ce qu’est un objet connecté et seulement 8 % d’entre eux connaissent bien le sujet.

Les produits qui intéressent les français

Il faut savoir que jusqu’ici, sur trois français, seulement un dispose d’un objet connecté. Là encore, les personnes intéressées par ces appareils sont celles qui sont âgées de 18 à 34 ans. Jusqu’ici, les TV connectées sont ce qui attire le plus les clients français, après cela viennent les consoles de jeux ainsi que les bracelets pour les sportifs ou pour les suivis de santé. Le plus étonnant, c’est que même jusqu’à ce jour, seulement 3 % des Français disposent d’une balance connectée ou encore de réfrigérateur connecté, et cela, malgré le fait que ces appareils peuvent vraiment servir au quotidien.

En tout cas, aujourd’hui, il est clair que pour les entreprises travaillant dans ce domaine, tout un travail reste encore à faire pour assurer la vente des objets connectés en France.

Consultant marketing digital dans une grande agence de communication à Paris, je publie régulièrement des chroniques liés à mes domaines d'expertise : le marketing web et mobile, et l'entrepreneuriat web.

Autres articles associés