L’intérêt d’intégrer les avancées technologiques dans son environnement de travail

L’intérêt d’intégrer les avancées technologiques dans son environnement de travail

La plupart des salariés affirment qu’ils sont plus heureux lorsqu’ils travaillent en dehors des bureaux. Cependant, ces derniers se disent aussi enthousiastes à l’idée de pouvoir tester l’intelligence artificielle, la réalité virtuelle et augmentée en contexte professionnel.

Plus de 50 % d’entre eux estiment que les dirigeants n’exploitent pas suffisamment les dernières avancées technologiques. Concernant les personnes sorties de la génération Y, ils confient que les technologies qui leur sont proposées influencent leur choix d’un emploi. Certains refusent même les emplois qui ne suggèrent pas un cadre numérique mature… Ce sont les principaux constats dressés dans l’étude « Future Workforce Study ». En clair, l’environnement de travail impacte beaucoup sur l’efficacité des salariés et le marché de l’emploi. Avec un espace plus innovant, des équipements de bureau sur ce site et l’intégration du digital, il sera alors plus facile d’attirer de futures compétences.

Les avancées technologiques, un véritable défi pour les employeurs

Cette étude a été menée en 2016 par l’institut de recherche PSB sur environ 4 000 salariés repartis dans 10 pays. La majorité des individus interrogés en Afrique du Sud, au Royaume-Uni, en Allemagne et en France pensent qu’ils ne pourront pas toujours travailler dans un espace intelligent d’ici les cinq prochaines années.

Effectivement, ces employés ont le sentiment que les moyens technologiques déployés sur leur environnement de travail sont encore en retard par rapport à leurs terminaux personnels. Désormais, on sait combien la mise en place des nouvelles technologies a un effet immédiat sur les attentes des employés, les sociétés qui ne suivent pas les nouvelles avancées risqueront de se faire distancer par ses concurrents.

La technologie pour recruter et fidéliser les talents

La génération Y est celle qui est la plus sensible concernant l’utilisation des nouvelles technologies dans le cadre du travail. Effectivement, environ 80 % des jeunes français confirment que leurs obligations professionnelles sont plus gérables si la technologie est mise à leur disposition.

Il n’est pas donc pas étonnant si une part importante d’entre eux se disent prêts à stopper leur contrat s‘ils jugent que les outils qui leur sont fournis ne correspondent pas à leurs attentes.

Consultant marketing digital dans une grande agence de communication à Paris, je publie régulièrement des chroniques liés à mes domaines d'expertise : le marketing web et mobile, et l'entrepreneuriat web.

Autres articles associés